Retraites : les masques tombent !

 

C'est à se demander si Nicolas Sarkozy règle les comptes des retraites ou s'il règle son compte à mai 1981 ! La retraite à 60 ans est d'abord une conquête de l'histoire ouvrière.

 

Visiblement, le gouvernement a décidé de ne plus tergiverser. Déjà, il avait annoncé l'allongement de la durée de cotisation (au-delà des 41 annuités). Maintenant, c'est le report de l'âge de départ en retraite après 60 ans qui est explicitement assumé. Il ne reste plus que le report de l'âge de la retraite à taux plein, au-delà des 65 ans. En revanche, le gouvernement n'est pas aussi précis pour les éventuelles nouvelles ressources.

 

Cette décision de mettre fin au droit à la retraite à 60 ans aggravera encore les injustices sociales. Ce sont les ouvriers, ayant commencé le plus tôt, et les femmes qui ont des carrières incomplètes qui seront les principales victimes.

 

Il est urgent d'asséner une leçon au gouvernement. Le Parti de Gauche appelle les travailleurs à se mobiliser avec leurs syndicats. Le PG appelle chaque salarié au sens de ses responsabilités pour lui-même et pour les générations à venir.

 

Le PG sera mobilisé dans toute la France aux côtés des salariés le 27 mai. A Paris, Jean-Luc Mélenchon participera à la manifestation, avec les responsables nationaux du PG, dont Martine Billard, porte parole et députée de Paris, à partir de 14h au point fixe du Front de Gauche, à l'angle de la place d'Italie et du boulevard de l'Hôpital.