dieudonne_et_jean-marie_le_pen_reference.jpgLe secrétariat national du Parti de Gauche condamne avec la plus grande fermeté les provocations racistes et antisémites que Dieudonné M’Bala M’Bala ne cesse de répéter lors de ses spectacles, et particulièrement à l’occasion de sa prochaine tournée (dont le contenu est déjà connu puisque jouée à Paris), ainsi que dans les vidéos qu’il publie sur internet.

 

Cette stratégie de la provocation antisémite dans le but essentiel de faire un sordide et juteux petit business de la haine est infecte, et doit cesser.

 

Pour le Parti de Gauche, la République n’est pas un régime neutre. Elle est construite notamment sur des valeurs et des principes, garantis par la loi, d’égalité entre les citoyens et de fraternité. Aussi, la République doit combattre activement les idées racistes et antisémites d’où qu’elles viennent. Si la liberté d’expression doit être garantie, elle a des limites très précises et très claires : racisme et antisémitisme ne constituent pas une opinion mais un délit !

 

Nul ne peut fermer les yeux sur une réalité : parce que ses spectacles sont devenus, et sans ambiguïté, des rassemblements où le public attend une provocation antisémite, la dernière tournée de Dieudonné M’Bala M’Bala doit être interdite. La loi doit s’appliquer et les condamnations qui ont déjà été prononcées doivent être payées. L’impunité de la délinquance antisémite doit cesser.

 

Mais il est également intolérable de trouver du même auteur sur internet des vidéos qui diffusent des paroles très violentes par l’antisémitisme obsessionnel qu’elles transmettent. Ainsi, la dernière vidéo réalisée par M. M’Bala M’Bala pour présenter ses vœux (diffusée sur Youtube mais aussi, scandaleusement, par des sites comme Le Point est abjecte. On peut y entendre par exemple les propos suivants : « Je n’ai pas à choisir entre les juifs et les nazis. Je suis neutre dans cette affaire. . (…) C’est passé. Qui a provoqué qui ? Qui a volé qui ? Je ne sais pas… Même si j’ai ma petite idée… »

 

Le Parti de Gauche exige donc des autorités compétentes que ce type de vidéo ne puisse être diffusé sur internet. Il s’indigne également que de grands médias s’en fassent les relais, donnant ainsi une audience encore plus forte à son auteur.

 

Nous notons enfin que le Front National, par la voix de son vice-président M. Louis Alliot, désapprouve l’interdiction du spectacle de Dieudonné M’Bala M’Bala prétextant de « la liberté d’expression ». Le Parti de Gauche tient à rappeler que Marine Le Pen a ces derniers mois attaqué en justice trois secrétaires nationaux du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido et François Delapierre, pour essayer de les faire taire. Le FN défend donc la liberté d’expression pour les antisémites, mais attaque en justice ses principaux opposants. Nos concitoyens apprécieront cette attitude, très révélatrice de la réalité du parti de Marine Le Pen.

 

Contre le racisme et l’antisémitisme, le Parti de Gauche sera toujours au premier rang quels que soient ceux qui sont visés.