Après la démission de son premier ministre, François Hollande vient d’annoncer un gouvernement Valls 2 pour demain.  La pression aura ainsi été trop forte pour le Président de la République : non seulement sa politique ne fonctionne pas mais en réalité elle ne dispose plus de majorité. Dès lors la volonté de poursuivre et d’intensifier la même politique avec Manuel Valls est invraisemblable et au final illégitime. En procédant ainsi le Président de la République entraîne le pays dans une voie suicidaire socialement mais aussi démocratiquement. 

Ce n'est pas d'un remaniement à huis clos que viendra la solution, mais du peuple lui-même.

En 2006, dans son livre "Devoirs de Vérité", François Hollande avait promis de procéder à une "vérification démocratique" à mi-mandat. Le Parti de Gauche propose à F. Hollande de mettre en pratique ses promesses et de procéder dès à présent à cette vérification. Dans le cadre d'une 6ème République, ce contrôle citoyen passerait par des référendums révocatoires. Pour surmonter par le haut cette crise démocratique, la solution la plus démocratique serait de procéder à l'élection de délégués à une Constituante. Nous, nous savons que F. Hollande n'aura pas ce courage.

C’est le peuple qui doit dire s’il a confiance : le Parti de Gauche exige donc un retour immédiat aux urnes.