30squf-HC.jpgJ’appelle chacun à la solidarité. Demain, mardi 22 mars, en début d’après midi, l’avocate Maitre Raquel Garrido passera en procès au Tribunal de Paris en raison d’une plainte déposée par Marine le Pen en 2012. La Présidente du Front National lui reproche en fait d’avoir fait simplement son travail en défendant son client Jean-Luc Mélenchon et d’avoir caractérisé l’attitude de la responsable d’extrême droite qui assumait alors publiquement d’avoir fait éditer et diffuser un faux tract lors de l’élection législative de 2012 à Hénin-Beaumont. Il faut refuser cette intimidation. J’invite chacun à manifester son soutien à Maitre Garrido, notamment pour le respect du droit de la défense, mais aussi pour éviter que le FN ne parade trop, croyant possible de faire peur à tous ceux qui élèvent la voix contre eux, pour dénoncer leurs actes. 

Signez la pétition en cliquant ici :

Pétition de soutien :

RG_JLM_m.jpgRaquel Garrido, avocate d’un candidat aux législatives en 2012, est poursuivie par le Front national devant le tribunal correctionnel pour des propos tenus dans le cadre de sa mission de défense de son client.

La tentative d'intimider Maître Raquel Garrido dans l'affaire des faux tracts de Madame Le Pen contre Jean-Luc Mélenchon à Henin-Beaumont est d'une exceptionnelle gravité. 

En poursuivant un avocat directement dans l’exercice de ses fonctions, le Front national affiche sa conception des droits de la défense, composante essentielle des droits de l’homme et des libertés individuelles. Ces pratiques qui visent à museler la parole de l'avocat sont d'un autre temps ou d'un autre lieu, mais n'ont pas leur place dans une société démocratique. 

Ce parti d’extrême droite nous montre ici son vrai visage.

Cette action du Front national nous rappelle qu’il doit être combattu avec force.

C'est pourquoi nous soutenons Maître Raquel Garrido avocate et son syndicat le SAF qui l'accompagne dans sa défense et exigeons avec eux que Marine Le Pen retire sa plainte.

 Premières organisations signataires :

Syndicat de la Magistrature (SM), Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes (VISA), Syndicat des Avocats de France (SAF), SAF Paris, Front de Gauche (Parti de Gauche – Parti Communiste Français – Gauche Unitaire – Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique – Convergences et Alternatives – Gauche Anticapitaliste – Parti Communiste des Ouvriers de France – République et Socialisme – Les Alternatifs), NPA, Union Syndicale Solidaires, SOS Racisme, Association la gauche par l'exemple, Agaureps-Prométhée, FASTI, Réseau Féministe Ruptures, MJCF, ANECR, Fondation Copernic, Gauche Avenir, MRAP, Ligue des Droits de l'Homme (LDH), Femmes Egalité, Europe Ecologie – les Verts (EELV), Utopia, FSU

 Premiers signataires :

Henri Peña-Ruiz, philosophe, écrivain, maitre de conférences à l'IEP , Marianne Lagrue, Avocate au Barreau de Paris, Présidente du SAF Paris, Benjamin Stora, historien, Didier Daeninckx, écrivain, Caroline Fourest, essayiste et journaliste, Pierre Marcelle, journaliste, Jean-Louis Comolli, cinéaste, Gilbert Mitterand, Président de la Fondation Danielle Mitterrand France Libertés, Marc Blondel, syndicaliste et libre penseur, Erwan Lorvellec, Avocat au Barreau de Paris, Annick Coupé, Porte parole union syndicale Solidaires , Caroline Mecary, Avocate au Barreau de Paris, Conseillère Régionale Ile-de-France Europe Ecologie Les Verts, Martine Billard ex député de Paris (PG), Ian Brossat, Adjoint au Maire de Paris, Cindy Leoni, Présidente de SOS Racisme – Touche pas à mon pote, Emmanuel Poilane, Directeur de la Fondation Danielle Mitterrand France Libertés, Patrick Klugmann, Avocat au Barreau de Paris, Simone Mazauric, philosophe, Ali Ramdham, Président de l'appel des Tunisiens de France pour une République Citoyenne, Pascal Cherki, député-maire (PS) du 14ème arrondissement de Paris, Patrick Apel-Muller, Directeur de la rédaction de l'Humanité, Pierre Khalfa, co-président de la fondation Copernic, membre du Conseil Scientifique d'ATTAC, Jeannette Habel, maître de conférences à l'Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine, Gérard Boulanger, Avocat au Barreau de Bordeaux, Chimulus, dessinateur , Josée Pépin, membre du collectif de défense de l'hôpital Tenon, Nordine Idir, président du MJCF, Didier Minot, fondateur de Récit (Réseau des écoles de citoyens), Zinn-Din Boukhenaïssi, délégué général du CNLRQ, Gustave Massiah, économiste

Invité de Journal Télévisé de France 3

Hier soir, j’étais l’invité de France 3, animé par Francis Letellier (un journaliste sérieux qui fait bien son travail) pour commenter quelques éléments d’actualité. Ce fut l’occasion notamment de dire quelques mots sur la visite de Barak Obama à Cuba, le scandaleux accord entre l’Union européenne et la Turquie, les législatives partielles marquées par une abstention phénoménale, des déclarations de Manuel Valls et enfin le grand rassemblement que nous prévoyons le 5 juin à Paris avec la France insoumise en soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon.


Alexis Corbière invité au " Soir 3 " sur France... par lepartidegauche

D’ores et déjà, je vous signale deux lapsus (ah si le bon docteur Sigmund Freund m’avait vu !) que j’ai fait au cours de cette interview. Je vous les signale avant que vous me taquiniez. Les trois nouveaux députés LR qui ont été élus l’ont été avec seulement 1/10e des inscrits (et non 9/10e bien évidemment) et lorsque j’évoque les « maris battus » je parle en réalité des maris qui battent leurs femmes. (Aie, aie ..lapsus révélateur ? J’interdis mes amis de se moquer de moi... même si je le mérite).