Danielle Mitterrand s’est éteinte cette nuit, à l’âge de 87 ans. Nous savions sa santé fragile depuis quelques mois, nous redoutions l’issue de son hospitalisation récente et nous venons hélas d’apprendre avec émotion cette triste nouvelle.

C’est indiscutablement une grande dame qui nous a quitté.

Engagée dans la Résistance dès son plus jeune âge, elle fut, durant toute sa vie, au premier rang de tous les grands combats pour l’émancipation humaine et pour la défense des ressources naturelles de la planète.

Avec la Fondation  France Liberté – Fondation Danielle Mitterrand, qu’elle avait créée en 1986, elle s’engagera avec détermination dans de nombreuses causes internationales, comme la défense des indiens Mapuches au Chili ou le soutient au chef Raoni qui s’opposait à la construction du barrage de Belo Monte au Brésil.

Femme de gauche, elle exprimait des convictions fortes et n’avait pas hésité à faire savoir qu’elle voterait non au référendum sur le TCE en mai 2005.

Mais surtout, elle avait consacré les dernières années de sa vie à la défense de l’eau, ce bien commun si important, qu’elle refusait de voir devenir « un bien économique au profit, sonnant et trébuchant, de quelques privilégiés ».

DSC08261.JPG

Engagée ans cette juste cause, elle avait logiquement retrouvé sur sa route le Parti de Gauche et particulièrement notre camarade Gabriel Amard dont elle approuvait les actions pour une régie publique de l’eau. Elle nous avait fait l’honneur de venir à notre rencontre, lors de la fête de l’humanité 2010, pour nous en parler avec cette intelligence, cette douceur et cette gentillesse qui lui étaient coutumière. C’est à cette occasion que j’avais eu l’honneur de lui parler en compagnie de Pascale Le Néouannic. Notre enthousiasme l’avait amusé.

Cette année, son état de santé n’avait pas permis qu’elle revienne une nouvelle fois malgré son souhait.

 

Avec tous les membres du Bureau national du Parti de gauche et tous ses adhérents, avec Martine Billard et Jean-Luc Mélenchon, nous nous s’inclinons devant sa mémoire. Nous adressons une pensée fraternelle et affectueuse à tous ses proches et aux membres de sa famille.