huedesarnez.jpgRobert Hue, aujourd’hui soutien de François Hollande, essaye de refaire parler de lui ce matin dans Le Parisien… en cognant exclusivement sur EE-LV et surtout en insultant Jean-Luc Mélenchon !

Contre le candidat du Front de Gauche, M. Hue envenime les désaccords. Pour lui, la moindre critique du candidat socialiste devient « une dérive sectaire » ou « une fuite en avant irresponsable ». Décevant. Ce genre de rengaine simpliste fut servi pendant des décennies contre le PCF.

Tout cela est désolant mais reste logique. Depuis 3 ans M. Hue est hostile au Front de gauche et à sa stratégie. En 2009, il s’est dit favorable à une alliance avec le Modem. Lors des dernières élections régionales de 2010, il s’est opposé à la liste conduite par Pierre Laurent, actuel secrétaire national du PCF, préférant se présenter sur celle du PS. Il continue dans la même voie.

De surcroît, j’observe que dans cette interview M. Hue ne dit pas un mot contre la politique de Nicolas Sarkozy.

Agressif contre le Front de gauche, silencieux contre la droite, à quoi sert-il vraiment ?