« Je suis avec Robespierre et je vais m’asseoir aux cotés des Jacobins »

Jean Jaurès, Histoire socialiste de la Révolution Française, 1908

robespierre.jpgMercredi 18 mai chez Sotheby’s France seront mis en ventes 113 pages de manuscrits de Maximilien Robespierre, jusqu’alors inconnus et qui intéressent au plus au point les historiens. Ces lots de manuscrits, d’après la maison d’enchères, évalués à près de 300 000 euros, contiennent notamment des lettres à son frère ainsi qu’au député Lebas, les brouillons du « Discours des Jacobins sur la Guerre » prononcé le 25 janvier 1792 et du dernier discours prononcé la veille de sa mort, le « Discours du 8 Thermidor An II », du 26 juillet 1794.

Il s’agit là de documents historiques exceptionnels qui font partis de notre patrimoine national et qui participent à la compréhension de la Révolution française et de son héritage. Ils ne sont pas de vulgaires marchandises pouvant être cédées au plus offrant.

robespierre2.jpgLe Parti de Gauche considère que ces manuscrits relèvent de la propriété collective et doivent donc rejoindre les collections d’une des institutions publiques que ce soit les Archives Nationales ou la Bibliothèque Nationale de France, et non pas revenir à des collectionneurs privés au risque de les voir dispersés.

Le gouvernement et le ministère de la Culture doivent tout faire pour que ces documents soient conservés et consultables par tous. L’Etat vient d’annoncer l’acquisition par la Direction Générale du Patrimoine d’un seul manuscrit intitulé « Finances ». Cela n’est pas suffisant.

Le Parti de Gauche soutient donc sans réserve l’initiative de souscription publique que la Société des études robespierristes (SER) a engagé pour contribuer à l’achat de ces documents, et invite tous ses militants et sympathisants à lui apporter son aide matérielle et financière.

Mobilisons nous pour sauver ce patrimoine incomparable.

Plus de renseignements et les modalités de souscription ici