Voici un communiqué que j'ai rédigé avec ma camarade Pascale Le Néouannic.

La conversion au catholicisme de ClovisLe gouvernement veut-il revenir « au bon vieux temps des rois des France » ?

Le Parti de Gauche est révolté par la décision prise par Nicolas Sarkozy d’envoyer le Premier ministre en qualité de représentant de la république française à la béatification de Jean-Paul II. Cette décision confirme à nouveau la dérive anti-laïque de ce gouvernement, et sa conception d’une « laïcité à géométrie variable » qui stigmatise nos concitoyens musulmans et exalte en permanence la foi catholique et les « racines chrétiennes de la France ».

pape7.jpgNous ne sommes pas dupe. La présence de François Fillon est une grossière opération de communication politique destinée à flatter l'électorat catholique. C’est indigne d’un gouvernement qui devrait être garant de la laïcité. Le Premier Ministre n’a pas à participer à ce type de cérémonie, nous exigeons que le gouvernement recule et renonce à ce déplacement !

M. Sarkozy semble obsédé par une volonté de « reconfessionnalisation » de l’espace politique avec sa « laïcité positive » qui est l’inverse de la laïcité.

De plus, les déclarations du porte-parole du gouvernement, François Baroin, qui ose justifier ce déplacement en déclarant que la France est « la fille aînée de l’Eglise catholique » sont honteuses et stupéfiantes ! Cette affirmation était celle des rois de France, jamais de la République ! A l’heure d’un tapage médiatique ridicule autour du mariage du « prince » William d’Angleterre, M. Baroin rêve-t-il de revenir au « bon vieux temps des rois de France » ?

Jean-Paul II en compagnie d'Augusto Pinochet, en 1987Loin d’être le garant de la séparation des pouvoirs, promulguée par la loi de 1905 ce Président menace la laïcité et l’égalité en droit entre les citoyens.La laïcité n'est pas une doctrine, c’est un principe politique qui garantit la liberté de conscience des citoyens justement parce que la République ne reconnaît aucun culte. Pour le Parti de Gauche cette conquête de portée universelle est plus que jamais à préserver et à promouvoir.

La situation est grave et la naïveté n’est pas de mise, c’est pourquoi nous avons déposé une proposition de loi cadre relative « à la promotion de la laïcité et la clarification des règles de son application concrète ».