L'actualité chargée, par l'intervention militaire au Mali, ne doit pas totalement nous empêcher de regarder dans le détail ce qu'il s'est passé dimanche dans la rue.

 

Depuis hier soir, la presse a longuement fait savoir que Mme Simone Veil était descendue quelques instants parmi les manifestants contre le mariage pour tous. Cela n'a rien d'étonnnant dans la mesure où cette dame a fait une longue carrière politique à droite, et on le sait dans le gouvernement de VGE. Une dame de droite dans une manifestation de droite, après tout, c'est normal, non ?

 

griffin-2.jpgPar contre la presse a fait silence (A part Le Monde et son blog "droite extrême", c'est le black-out) sur la présence du britannique Nick Griffin, dirigeant du British national Party, et député européen, dans le cortège du Front national. Cette présence ne doit pourtant pas être banalisée. Elle est un fait politique majeur. Ce type est un négationniste notoire, condamné par la justice anglaise. Lors de son procès, il avait fait venir le négationniste Robert Faurisson pour prendre sa défense. En vain. C'est aussi un antisémite qui a écrit un ouvrage "La domination des juifs dans les médias" dont le titre est éloquent. Sa présence est donc un pur scandale politique.

 

Marine Le Pen ne pourra pas nous jouer cette fois-ci le numéro qu'elle n'y est pour rien et qu'elle ignore tout. L'homme que Nick Griffin (le deuxième à gauche sur la deuxième photo un peu plus bas) tient à son bras est Alain Jamet, vice président du FN, est très proche de Marine et Jean-Marie Le Pen. C'est un fidèle historique. Les présences de Marion Maréchal-Le Pen et Bruno Gollnish , et aussi de Nicolas Bay, démontrent aussi que Griffin a été accueilli par les principaux dirigeants du FN, qui hormis M. Gollnish, sont tous des "marinistes" actifs. Seuls les naïfs s'en étonneront et d'ailleurs M. Gollnish s'était déjà rendu en Hongrie à un rassemblement du parti d'extrême droite Jobbik il y a quelques mois, dans une indifférence médiatique étonnnante puisque des propos antisémites avaient été tenus durant la manifestation où M. Gollnish avait pris la parole (cf. un de mes billets sur le sujet).

 

photo-griffinCapture-300x203.pngJe souligne aussi que Gilbert Collard, l'autre bouffon parlementaire du FN (qui par ailleurs ne fait strictement rien à l'assemblée nationale), avait déclaré lors de son adhésion au "Rassemblement bleu marine" : "si je vois le moindre antisémite ou négationniste, je me casse" ! Nous y voilà. Qu'attends Collard pour mettre en application ses promesses ? Dimanche, il a défilé à moins d'un mètre cinquante d'un beau spécimen d'antisémitisme et de négationnisme (comme l'atteste la photo ci-jointe)... A moins que monsieur Collard ait besoin d'un bon opticien et qu'il ait besoin de changer de lunettes (qu'il ne portait pas lors de cette manifestation. Il aurait dû.).. ?

 

Les masques tombent désormais. Que l'on cesse de nous chanter des berceuses affirmant que le FN a changé, que ce n'est plus le même que du temps où Jean-Marie Le Pen en était le président. Foutaise ! La preuve flagrante en a encore été donné dimanche. Un négationniste manifeste avec toute la direction du FN et personne n'y voit rien à redire, ni ne condamne. N'importe quelle formation qui aurait fait la même chose aurait déclenché un énorme scandale médiatique. Mais, désormais, le FN semble bénéficier d'une complaisance sidérante.

 

Quel républicain peut accepter cela ? Aucun. Désormais, on aimerait entendre M. Yves Thréard, rédacteur en chef du Figaro, qui avait insulté Jean-Luc Mélenchon récemment, en disant qu'il était "encore plus xénophobe que Marine Le Pen"; Pourquoi son journal ne dit pas un mot sur la présence de Nick Griffin dimanche ? On aimerait entendre Jean-François Copé qui avait osé nous traiter d'antisémite (et qui est d'ailleurs poursuivi en justice pour cela). Qu'en pense-t-il de cette présence ? Pourquoi ne la condamne-t-il pas ? Enfin, on aimerait aussi entendre à ce sujet le Parti socialiste. Un crétin, chargé des relations unitaires au PS, a déclaré il y a quelques jours que les voeux du PCF étaient dignes de ceux du FN... Plutôt que de faire des déclarations aussi sottes et sectaires, le PS devrait plutôt essayer de lutter contre le FN, vraiment. Mais, manifestement, personne ne s'intéresse à ces questions là dans le parti dirigé par Harlem Désir que nous avions connu plus réactif pour dénoncer les actes du FN.

 

Vous trouverez, après la photo attestant la présence du sinistre Nick Griffin (de gauche à droite : alain Jamet, Nick griffin, Frédéric Boccaletti, Marion Maréchal-Le Pen, Bruno Gollnish, Nicolas Bay), aux cotés de cinq membres du Bureau politique du FN, le communiqué que j'ai envoyé à la presse

000_Par7439023.jpg

Communiqué :

 

Dimanche 13 janvier, durant la manifestation des opposants au mariage pour tous, au premier rang de son cortège, la direction du Front national a manifesté bras dessus bras dessous avec Nick Griffin, président du parti d’extrême droite anglais BNP.

 

Griffin a ainsi longuement défilé aux bras d’Alain Jamet vice-président du FN, très proche de Marine Le Pen, et de Marion Maréchal-Le Pen.

 

574489497.jpgCette présence est une honte supplémentaire pour Marine Le Pen. Elle ne peut être banalisée. Nick Griffin a fait de nombreuses déclarations antisémites, c’est un négationniste notoire qui considère que l’holocauste est une arnaque (holohoax) et qui affirme que « le conte de l’extermination est un mélange de propagande (..) un mensonge extrêmement profitable et d’hystérie de sorcière ».

 

Il a été condamné par la justice anglaise pour incitation à la haine raciale.

 

C’est grave. L’antisémitisme et le négationnisme sont des délits. Par ignorance ou complaisance, la parlementaire Marion Maréchal-Le Pen et avec elle toute la direction du FN se sont une nouvelle fois déshonorés.

 

Les années passent, mais le FN ne change pas contrairement à ce que l’on veut nous faire croire. Ce parti est toujours l’ami de tous les négationnistes, xénophobes et obsédés antisémites d’Europe.